Sukhi Barber

Sukhi Barber est née dans le Hertfordshire, en Angleterre. Dès sa prime jeunesse, elle est attirée vers l'art classique ancien ainsi que vers la philosophie, ce qui l'amène à suivre une formation en sculpture classique à The City and Guilds of London Art School. Elle y a acquis une habileté d'exécution et d'expression dans le modelage d'argile d'art abstrait et dans le dessin d'après nature. Sa formation est couronnée par un diplôme de sculpture en 1995, le prix de sculpture et une bourse d'études de Madame Tussauds. Puis Sukhi a voyagé en Inde, fascinée par la qualité intemporelle de paix et d'équilibre rayonnant en Asie. Elle s'est ensuite établie à Katmandou, au Népal : étayant son expérience d'études de la philosophie bouddhiste pendant douze ans elle a créé une kyrielle de sculptures reposant sur des techniques traditionnelles de pierre de taille et de cire perdue. 

 

Les sculptures de Sukhi Barber aspirent à être un pont entre les cultures d'Orient et d'Occident : en incarnant la paix et l'équilibre d'un art ancien pleinement voué à la dévotion, elles manifestent les principes philosophiques complexes avec une telle clarté et une telle simplicité désarmante qu'elles sont dès lors pleinement accessibles à un public occidental. En explorant ainsi les thèmes d'un potentiel caché, transcendant notre vue limitative d'une réalité semblant a priori compacte et figée, le travail de Sukhi s'impose par la place donnée à l'espace compris dans l'oeuvre, comme faisant partie du matériau même. Son art montre ainsi la danse de la forme et de l'esprit, état de transformation permanente.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×