Elisabeth Besnier

Elisabeth Besnier commence à peindre à l’aquarelle, il y a plus d’une dizaine d’années. Elle travaille aujourd’hui au couteau, l'huile et, plus rarement, l'acrylique. Un questionnement autour de l’art contemporain l’amène à entreprendre une année de formation « Arts Plastiques » à l’Université Paris I, il y a deux ans. Elle a notamment été récompensée à Paris de la Médaille de Bronze au salon des Artistes Français en 2012, du Prix Paul Lassauzé en 2011 et du 3ème prix du Salon des Indépendants de Rouen (76) en 2010.

Porté aujourd’hui par un projet autour de l’émotion ressentie face à son sujet, Elisabeth Besnier traite énormément le portrait, qui lui permet d’exalter cette émotion, de l’amplifier. Ses modèles (jeunes femmes qui adoptent les expressions sensibles qu’elle recherche) sont photographiés ou filmés, selon le temps dont elle dispose. Les clichés intéressants sont rassemblés et mis en attente. Une maturation intellectuelle, de quelques jours à plusieurs mois, doit se produire avant tout travail sur la toile. Il s’agit, pour elle, de bien comprendre ce qui l’a interpellée dans le choix de la photographie afin de le restituer voir de le sublimer au mieux : quelle composition, quel choix de couleur utiliser. Lorsque tout cela est « prêt », le travail sur toile peut s’exercer.

Les modèles peuvent également être des personnes qui font l’objet d’une commande pour eux même ou pour quelqu'un de leur famille. La démarche créative reste la même.

A propos de sa participation au salon Art’dréanais, en 2012, Elisabeth Besnier retiendra « le nombre de toiles exposées [qui] permettaient aux artistes de montrer un éventail significatif de leur travail et ainsi d’en dégager la richesse », le tout « dans un souci de la mise en valeur des tableaux et sculptures ». Sur un plan plus personnel, la découverte d’autres artistes, de styles et de techniques différents a été pour elle  « une véritable source d’étonnement, d’émerveillement et par là-même d’enrichissement ».

Elisabeth Besnier expose du 8 au 17 février à la Chapelle du Carmel, à Bois Guillaume-Bihorel (76), tous les jours de 14h à 18h. Pour de plus amples informations, vous pouvez la contacter à l’adresse suivante :

Elisabeth Besnier, 8, bis rue Victor Hugo 76420 Bihorel ou directement par mail via elisabeth-besnier@laposte.net

 

Les toiles s'intitulent :

                  - Ci-contre : "Mine de rien..."

                  - En dessous : "Claire Obscure" et "La vie"

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×